Antoine Dupont confiant pour le match contre l’Afrique du Sud malgré son casque de rugby!

Le demi de mêlée a affiché une confiance en son état de santé, ce vendredi, avant de rejoindre l’équipe du XV de France dimanche, en prévision du quart de finale contre l’Afrique du Sud.

Retour d’Antoine Dupont pour le quart de finale de la Coupe du Monde

Le dimanche 15 octobre, Antoine Dupont fera son grand retour sur la pelouse du Stade de France, pour le quart de finale de la Coupe du Monde contre l’Afrique du Sud. Ayant subi une « fracture maxillo-zygomatique », qui a nécessité une intervention chirurgicale, cela fait presqu’un mois que le joueur toulousain était indisponible. Cependant, il reprend son rôle de capitaine avec un optimisme et une sérénité palpables.

Une convalescence bien gérée et un retour sur le terrain sans douleur

« Je me sens très bien sur deux plans (physique et technique) », a annoncé Antoine Dupont lors d’une conférence de presse le 13 octobre. Bien qu’il admet avoir traversé des « moments compliqués » durant son rétablissement, il s’estime chanceux que l’injury soit survenue tôt dans la compétition. Cette circonstance lui a en effet permis de se régénérer et de bénéficier d’intenses semaines d’entraînement, lui permettant d’être fin prêt pour ce match décisif, sans ressentir de douleur.

L’imposition d’un casque et une reprise de confiance

Dimanche, lors du match, Antoine portera un casque, une recommandation expresse du chirurgien, qu’il a pu tester lors des entraînements sans que cela ne le gêne. La reprise progressive du joueur au sein de l’équipe de France a été gérée au cours de plusieurs semaines, commençant avec une course à basse intensité pour enfin arriver aux contacts. Le capitaine des Bleus se sent de plus en plus à l’aise dans « les situations de jeu » et retrouve de la « confiance ».

Quant à la pression, Dupont assure ne pas en ressentir de la part du staff. La décision de reprendre le terrain s’est faite suivant l’avis du chirurgien et le respect des délais imposés. Il a réitéré que le plus important était son ressenti et de penser à l’équipe. Enfin, face à la compétition intense contre l’Afrique du Sud, Antoine Dupont et le XV de France sont conscients des défis qui les attendent. « Il faut donc mettre les ingrédients pour. Si l’on n’est pas prêt à cela, nous ne serons pas là où nous voulons être », a-t-il conclu.

source originale : www.francetvinfo.fr
mode d’écriture : automatique par IA