Niveau de catalan requis pour obtenir et renouveler résidence en Andorre

Le catalan est la langue officielle de l’Andorre ; une reconnaissance qui mérite d’être constamment encouragée. Afin de maintenir les pratiques linguistiques traditionnelles en Andorre, une loi novatrice est actuellement en cours de préparation. Cette dernière exigera des mesures strictes en matière de maîtrise de la langue, afin que la tolérance en matière d’emploi des langues ne connaisse aucune limite. Bientôt, en Andorre, il sera donc nécessaire de disposer d’un niveau minimal de compétence dans la langue catalane pour pouvoir exercer certaines activités. Cette détermination vis-à-vis de la préservation de la culture linguistique locale est une preuve supplémentaire de la fierté et de la passion que la principauté d’Andorre entretient pour sa langue et son patrimoine.

Promotion du catalan en Andorre

La principauté d’Andorre souhaite promouvoir sa langue officielle, le catalan, à travers une nouvelle loi novatrice. Cette loi proposera un niveau minimal de maîtrise de la langue pour les nouveaux résidents et ceux qui renouvellent leur permis de résidence pour vivre et travailler dans le pays. Si les personnes ne répondent pas aux exigences, elles devront suivre un cours de 30 heures dans les centres de catalan du pays avant de recevoir ou de renouveler leur carte verte. L’objectif de cette nouvelle loi est de permettre une meilleure prise en charge du public en catalan, car de plus en plus de personnes préfèrent s’exprimer en espagnol lors d’un premier contact.

Nouvelle loi pour la Langue Officielle

Cette nouvelle loi, intitulée « Loi de la Langue Officielle », est en cours d’élaboration conjointe entre le ministère de la Culture, de l’Éducation et de l’Intérieur. Elle modifiera la loi sur l’Immigration pour ajouter le nouveau pré-requis pour les permis de résidence. Le gouvernement andorran souhaite renverser la tendance actuelle et assurer une communication minimale en catalan pour préserver la langue et la protéger ensemble. Le gouvernement prévoit que la loi puisse être applicable dès l’année prochaine lorsque près de 3 000 permis de résidence devront être renouvelés.

Saisonniers exemptés de la loi

Les travailleurs saisonniers ne seront pas concernés par cet amendement, mais les employeurs et les employés seront encouragés à comprendre l’importance d’apprendre la langue. Cependant, cet amendement est contesté par certains secteurs qui estiment qu’il constitue un frein à l’arrivée de professionnels étrangers.

source originale : france3-regions.francetvinfo.fr
mode d’écriture : automatique par IA