Marseille : RTM arrête bus avant risque émeutes 14-Juillet

En raison des menaces récurrentes d’actes de violence dans les quartiers marseillais, la Régie des Transports de Marseille (RTM) a pris la décision de procéder à une modification des horaires de ses lignes de bus pendant les jours de festivités nationales des 13 et 14 juillet 2023. Cette mesure prudente vise à garantir la sécurité des voyageurs et des employés de la RTM, ainsi que la préservation du bon déroulement de la célébration. Cette décision a été prise après consultation des autorités locales, qui ont émis des recommandations en vue de prévenir tout risque d’émeutes ou de violences urbaines durant cette période sensible. La RTM encourage donc les usagers des transports en commun à prendre en compte ces changements d’horaires dans leur programme de déplacements et à faire preuve de prudence et de courtoisie envers les autres passagers pendant cette période festive et critique.

14 juillet à Marseille : les festivités maintenues malgré des horaires modifiés de transports

Horaires modifiés pour les transports en commun

Pour assurer la sécurité des festivités du 14 juillet à Marseille, la préfète de police de Marseille, Frédérique Camilleri, a pris certaines mesures pour les transports dans la ville. Ainsi, les transports en commun seront modifiés. Le dernier départ pour les bus sera à 21 heures les 13 et 14 juillet. Pour les tramways, le service sera maintenu sur la ligne T1, mais la ligne T2 ne fonctionnera qu’entre Canebière-Réformés et La Blancarde dès 21h30 jusqu’à la fin du service le soir du 14 juillet. La ligne T3 ne sera plus en service après 21h30.

Festivités maintenues, malgré des annulations dans certaines villes

Bien que des communes aient annulé leurs festivités liées au 14 juillet en raison de la situation sanitaire, Marseille maintient le feu d’artifice et les célébrations. Les autorités assurent que ces festivités se dérouleront dans le respect des mesures de sécurité et de distanciation sociale.

Sécurité renforcée pour concilier impératifs et festivités

Avec les renforts policiers annoncés par Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, les autorités veulent concilier les impératifs de sécurité et l’importance de permettre à chacun de profiter de la fête nationale dans de bonnes conditions. La préfète de police a ainsi pris des mesures pour les transports, qui s’arrêteront plus tôt, mais les festivités sont maintenues dans la ville pour célébrer dignement la fête nationale.

source originale : actu.fr