La « killing stone », la pierre japonaise censée renfermer un démon renard à 9 queues depuis près de 1000 ans, s’est coupée en 2

Selon la légende, cette pierre dans la région volcanique de Nasu au Japon renfermait un esprit démoniaque appelé Tamamo-no-mae. Ce démon renard à 9 queues aurait pris la forme d’une femme pour tromper et tuer l’empereur Toba qui régnait au Japon de 1107 à 1123. Mais le guerrier Miura-Nosuke a pu éliminer ce démon et a pu l’enfermer dans cette pierre.

L’effet de l’érosion a séparé la pierre en deux mais pour de nombreux japonais, la rupture de la pierre serait un signe de la libération de l’esprit démonique, a rapporté Cnews.

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires