Comment estimer sa taxe foncière ?

La taxe foncière est un impôt local qui concerne les propriétaires de biens immobiliers, qu’ils soient occupés ou loués. Cette taxe est calculée à partir de la valeur locative cadastrale, qui est ajustée chaque année en fonction de l’indice des prix harmonisé (HICP) publié par l’INSEE. Dans cet article, nous vous expliquons comment cette valeur est déterminée et vous donnons quelques conseils pour estimer votre taxe foncière en 2023.

Les éléments pris en compte dans le calcul de la valeur locative cadastrale

La valeur locative cadastrale d’un bien immobilier est estimée à partir de plusieurs critères, dont :

  • La surface habitable du logement, incluant : les pièces principales, les espaces annexes comme les garages ou les caves, ainsi que les aménagements extérieurs (piscine, jardin, etc.)
  • Un coefficient de vétusté variant de 0.80 à 1.20 selon l’état général de la construction,
  • Un coefficient de situation géographique, pouvant être négatif (-0.10) ou positif (+0.10), en fonction de la localisation du bien,
  • Des facteurs relatifs aux équipements spécifiques présents dans le logement, tels que les ascenseurs (+0.15) ou chauffage central (+0.05).

Après avoir calculé la surface pondérée du bien en tenant compte de ces différents critères, il faut multiplier cette valeur par un taux d’évaluation locale, établi en 1970 en fonction des catégories de biens immobiliers. Ce taux est réévalué chaque année selon l’HICP.

Évolution de la taxe foncière en 2023 et les nouvelles dispositions

Pour l’année 2023, le taux d’ajustement retenu pour tenir compte de l’HICP datant de novembre 2022 est de 1.071, soit une augmentation forfaitaire de 7.1% sur la valeur locative des biens immobiliers bâtis et non bâtis. Ces informations seront disponibles sur votre avis de taxe foncière.

La taxe sur les ordures ménagères

Il est important de noter que votre avis de taxe foncière peut également inclure une taxe additionnelle liée à l’enlèvement des ordures ménagères. Cette taxe est calculée selon le même principe que la taxe foncière, en appliquant un taux spécifique.

Comment estimer sa taxe foncière en 2023 ?

Pour estimer plus précisément le montant de votre taxe foncière en 2023, voici quelques étapes à suivre :

  1. Déterminez la surface habitable de votre bien immobilier en tenant compte des critères listés plus haut (surface des pièces principales, espaces annexes, etc.).
  2. Appliquez les différents coefficients (vétusté, situation géographique et équipements spécifiques) pour obtenir la surface pondérée de votre logement.
  3. Multiplicez cette valeur par le taux d’évaluation locale ajusté en fonction des catégories de biens immobiliers.
  4. L’année suivante, prenez en compte l’augmentation forfaitaire de 7.1% liée à l’HICP afin de déterminer le montant de votre taxe foncière en 2023.

N’oubliez pas que ces informations sont données à titre indicatif et que seule l’administration fiscale est habilitée à calculer précisément le montant de votre taxe foncière.

La taxe foncière est un impôt incontournable pour les propriétaires de biens immobiliers. Pour mieux anticiper son montant et gérer votre budget, il est essentiel de comprendre comment elle est calculée à partir de la valeur locative cadastrale ajustée chaque année. N’hésitez pas à vous rapprocher des services fiscaux ou à consulter les ressources en ligne mises à disposition pour obtenir des informations plus précises sur votre propre situation.

Sources

  • https://www.impots.gouv.fr/particulier/questions/comment-est-calculee-ma-taxe-fonciere-pourquoi-t-elle-augmente-en-2023
  • https://www.nexity.fr/guide-immobilier/conseils-achat/taxes-impots/exemple-calcul-taxe-fonciere