in

 » Éric Zemmour n’est pas la cause du vide, il est le symptôme du vide  » dans notre démocratie, selon Nicolas Sarkozy

Crédit photo : Europe 1

 » La pression d’une pensée unique est telle, qu’elle a fini par vider le débat politique  » et ce vide  » permet aux excès, aux extrêmes, à tous ceux dont l’excès sert d’argumentation, de prendre toute la place « , a souligné l’ancien président de la République, invité mardi soir sur CNews et Europe 1, avant d’ajouter qu’  » il ne faut pas s’attaquer aux excès et aux extrêmes, il faut redonner du contenu à ceux qui ne sont ni dans l’excès ni dans les extrêmes.  »

Nicolas Sarkozy a également été interrogé sur le soutien possible qu’il apporterait à l’un ou l’une des candidats à l’élection présidentielle de 2022.  » Je suis à l’extérieur, je ne veux pas commenter ce qu’est la vie politique. Il est beaucoup trop tôt « , a-t-il répondu.

Source : BFMTV

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires