in

Yves Montand et Marilyn Monroe : d’étonnants messages des amants refont surface

©BestImage

Près de trente ans après le décès d’Yves Montand, sa dernière épouse, Carole Amiel, publie le livre « Yves Montand, la force du destin ».

Demain, mercredi 13 octobre 2021 marquera le centenaire de la naissance d’Yves Montand, et dans quelques jours, le 9 novembre prochain, le trentenaire de son décès. A cette occasion, sa dernière épouse, Carole Amiel, publie le livre « Yves Montand, la force du destin » aux éditions La Martinière. « À l’occasion de ce double anniversaire, j’avais envie de faire témoigner des personnes qui l’ont connu. Le journaliste Luc Larriba s’est chargé des interviews, moi de l’écriture de sa vie, confie-t-elle une interview accordée au Parisien. Ce livre est comme une passation, pour faire connaître Yves aux jeunes générations, montrer combien il a marqué son temps, inspiré des carrières comme celle du comédien Pierre Cassignard, des jeunesses comme celle d’Antoine Duléry ». Les lecteurs auront la surprise de trouver de surprenants messages échangés entre Yves Montand et sa très fameuse maîtresse Marilyn Monroe. À l’époque de leur histoire d’amour, apparue au début des années 60 suite à une rencontre dans un dîner mondain, l’acteur est marié à Simone Signoret et Marilyn Monroe au dramaturge Arthur Miller, son grand amour, une liaison qui n’avait sûrement rien de discrète. l’Américaine fait embaucher le Français pour le tournage du « Milliardaire ». Carole Amiel a récupéré des messages que les amants s’étaient échangés : « Le livre contient des petits mots, des messages surprenants comme celui de Marilyn accompagné d’un dessin de couple sous la couette », affirme Le Parisien durant l’interview de la veuve d’Yves Montand. « Les messages de Marilyn n’ont jamais été publiés, nous les avions retrouvés quand nous avions fait ensemble le tri dans son ancien appartement du 15 place Dauphine, surnommé La Roulotte. Nous vivions au numéro 27, répond Carole Amiel. Il y a aussi une lettre de Piaf, des notes tout à fait significatives de sa personnalité, qu’ils prenaient pour les émissions qu’il faisait. Yves était perfectionniste, en permanente ébullition. Il prenait des notes en permanence ».

Yves Montand continue de dévoiler de nombreux secrets, même trente ans après sa mort.

Source : Purepeople

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires