Les vols humanitaires de l’ONU vers Sanaa au Yémen peuvent reprendre selon l’autorisation des rebelles Houthis qui dirigent l’autorité de l’aviation civile

Pixabay image

Selon leur annonce mardi, les vols humanitaires reprendront temporairement après une semaine d’interruption après des frappes de la coalition militaire sous commandement saoudien ; ils demandent également à l’ONU de faciliter l’entrée de nouveaux appareils de navigation qu’ils ont achetés.

Ces vols humanitaires étaient interrompus depuis le 22 décembre après ces frappes aériennes selon les rebelles mais d’après la coalition militaire, ils ont déjà fermé l’aéroport deux jours avant son attaque qui avait comme cible militaire situant à l’aéroport, où des attaques de drones avaient été lancées vers l’Arabie saoudite.

Les Houthis, soutenu par l’Iran, rival régional de l’Arabie saoudite contrôlent Sanaa depuis le début du conflit en 2014 et l’Arabie saoudite est à la tête d’une coalition pour l’appui des forces gouvernementales au Yémen contre ces rebelles.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires