Les filles de Vladimir Poutine visées par les prochaines sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne

Ce mercredi 6 avril, les États-Unis ont annoncé des sanctions financières et économiques qu’ils qualifient de « dévastatrices » contre la Russie, ces sanctions visent les grandes banques, Katerina Tikhonova de 35 ans et Mariya Vorontsova de 36 ans, les filles de Poutine.

Désormais, l’Union européenne cherche également à atteindre Vladimir Poutine en sanctionnant ses deux filles. Elles feraient partie de ceux ciblés par les prochaines sanctions à l’encontre de la Russie, aux côtés de banques russes, de politiciens, d’oligarques et d’autres proches du Président russe. Néanmoins, ces sanctions comprendraient « des interdictions de voyager, des gels d’avoirs et des sanctions aux entreprises », a rapporté L’indépendant.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires