in

Violences sexuelles:la Cour de cassation,ultime espoir de “Julie”,qui accuse 20 pompiers de viol

Ce n’est pas fréquent que des centaines de personnes descendent dans la rue pour soutenir une plaignante en pleine procédure judiciaire. Et c’est sans doute à cela qu’il faut mesurer l’émoi dans l’opinion suscité par l’histoire de Julie. Lyon, Strasbourg, Clermont-Ferrand, Versailles : des manifestations ont eu lieu, le week-end dernier dans plusieurs villes de France, afin de réclamer « justice » pour cette jeune femme qui accuse, depuis plus de dix ans, vingt-deux pompiers de l’avoir violée alors qu’elle était mineure.

A Paris, 300 personnes se sont rassemblées, place Saint-Michel, dans le 5e arrondissement. L’endroit ne doit rien au hasard. Il se trouve à quelques mètres à peine de la Cour de cassation qui doit justement étudier le dossier, ce mercredi. En guise d’ultime espoir, la jeune femme l’a saisie afin que les faits qu’elle reproche aux soldats du feu soient requalifiés en « viol » et non pas en « atteinte sexuelle ». Et afin que les poursuites soient étendues à l’ensemble des pompiers mis en cause et non pas seulement à trois d’entre

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments