Battue et violée par son mari incestueux, une femme se venge et écope de 10 ans de prison

Le Droit de tuer ?

57
4124

Un mari violent, un père incestueux L’affaire remonte à 2012 lorsque Jacqueline Sauvage, accusée du meurtre de son mari, est condamnée à 10 ans de prison ferme par la Cour d’assises du Loiret. Le 10 septembre de la même année, Jacqueline Sauvage avait tiré trois balles avec un fusil, dans le dos de son mari. Ce dernier a été désigné par la femme et ses deux filles comme un mari et un père incestueux. Victimes de viols et de violences conjugales, aucune d’entre elles ne s’est plainte, jusqu’au jour où le fils de Jacqueline Sauvage, également victime d’incestueux, s’est suicidé. Le lendemain de sa mort, la mère de famille décide de mettre fin à la vie de son mari, en lui tirant dans le dos.

Témoignage

Lors d’une audience qui s’est tenue vendredi, les deux filles de Jacqueline Sauvage ont témoigné de la violence et du viol dont elles ont été victimes pendant plusieurs années. Violée par son père alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans, une d’entre elles affirme que la mort de son père lui est d’un grand soulagement. L’autre sœur a déclaré que son père l’avait détruite intérieurement et qu’elle va avoir beaucoup de mal à vivre avec autant de mauvais souvenirs.

Non-dénonciation

Mais alors que l’accusée et ses filles ont témoigné de l’enfer dans lequel elles ont vécu pendant plusieurs années, la présidente de la cour Catherine Paffenhoff avait remis en cause la non-dénonciation de telles actes de barbarisme et le silence des trois femmes, pendant autant d’années de calvaire. En guise de réponse, Jacqueline Sauvage a déclaré qu’elle avait juste peur de son mari.]]>

57 COMMENTS

  1. Donc, si vous “ne réagissez pas ” assez selon les critères de la justice (la sidération par la peur, ils connaissent pas dans les beaux quartiers!) , vous prenez 10 ans de taule , à 65 ans, tranquille jusqu’à la fin ….de votre misérable vie avec un mari violent et violeur !

    • Si c’est à la populace d’imposer sa conception de la justice on commence à peine avec les lynchages et les exécutions sommaires. Pendant 10 ans il ne lui est pas venu une seule fois, ni à aucun de ses enfants qui sont pourtant adultes, l’idée de chercher de l’aide auprès de la police, d’associations ou même de voisins alors qu’il suffit de passer un coup de téléphone pour déclencher une action immédiate.
      Dans quel pays sommes nous, demandez vous ? En tous cas pas au far-west. Si on peut impunément tuer tous ceux qui nous déplaisent il va y avoir des morts dans mon quartier, je vous le dis.

      • EXACTEMENT : je recommande de tuer tous ceux qui nous déplaisent …..vous avez tout à fait compris le sens profond de ma pensée …..
        même s’il suffit d’un coup de fil pour TOUT arranger : NOMBREUSES sont celles qui l’ont constaté : elles n’ont plus de problèmes, elles sont 6 pieds sous terre ! car JAMAIS on n’a vu des gendarmes protéger le domicile d’une femme battue ! (l’état a été récemment condamné dans une de ces affaires !)

        • Tu as encore raison une fois de plus… On ne fait rien pour protéger et je suis bien placé pour le savoir , puisque je suis dans le social et que mes alertes n’ont jamais rien données (enfants battus ou maltraités etc).

      • police, associations, voisins mdr…tu devrais lire un peu, rien n’est fait dans ce genre d’affaires…il est très dur de se protéger d’un psychopathe et d’avoir une aide. C’est mission impossible et cela représente un gros danger pour son intégrité physique et celle des enfants

        • Bien sûr, il vaut donc mieux les laisser se faire violer et maltraiter par leur géniteur, jusqu’au suicide, comme ça leur “intégrité physique” est préservée, c’est ça ? Et c’est ce genre d’individu qui me traite d’abruti… Rien n’est plus drôle que l’humour involontaire et le rire est excellent pour la santé alors, merci Rachid !

  2. La Justice française devrait remettre cette Dame en liberté. Personne ne lui est venu en aide, ne lui a porté secours à elle et ses enfants. Ce n’est pas possible que personne ne sache. Leurs vies ont été des enfers. Et on veut la mettre en prison. Dans quel Pays vivons nous. Les Juges Femmes seraient – elles misogynes ?

    • Elle n’a pas *cherché* de secours, ce qui est différent. Quant à votre analyse (ce n’est pas possible que personne ne sache), il y a des familles, comme celle-ci, où le secret est bien gardé par les victimes elles-mêmes. Moi ce que je retiens c’est qu’elle n’a pas dénoncé le bourreau violeur de son fils et de ses filles. Dans le règne animal les mères protègent leurs enfants au prix de leur vie si besoin est. J’approuve entièrement le procureur qui a souligné la lâcheté de cette génitrice !

          • Oui mon discours trouve des soutiens, et pas seulement sur ce forum. Des gens qui n’ont pas été nourris “intellectuellement” par les feuilletons télévisés et les émissions réalité et qui ont appris à juger par eux-mêmes, logiquement et en se fondant sur des faits, pas des histoires à l’eau de rose.

          • Ma nourriture, ça s’appelle l’empathie ….(vous ne connaissez pas, consultez un dictionnaire ….et un psy ….)
            Et justement, je n’ai pas appris à JUGER, car je ne me considère pas (comme vous) au-dessus des autres, j’ai appris à comprendre …..
            mais là aussi, je pense que vous n’en avez pas les capacités émotionnelles (ni intellectuelles, d’ailleurs!)

          • Mais si, vous jugez, puisque vous vous permettrez de critiquer la peine que cette femme a reçue. Quant à l’empathie… consultez vous-même un dictionnaire et demandez-vous pourquoi vous êtes incapable de vous mettre à la place de ses enfants maltraités et violés. Et oui, je suis capable d’empathie, la preuve c’est que je suis heureuse que ce forum vous ait donné l’occasion de vous exprimer alors que je n’imagine pas que dans la vraie vie les autres attachent beaucoup d’importance à vos opinions.
            Vous me conseillez de consulter un psychiatre (“un psy”, ça ne veut rien dire, sinon dans les feuilletons télévisés) ? Venant d’une personne qui de son propre aveu est restée un quart de siècle avec un homme qui l’humiliait et qu’elle entretenait, je dois dire que c’est assez cocasse.

          • Je me met tout à fait à la place de ses filles maltraitées, puisque comme elles, je soutiens leur mère ….tandis que vous, aveuglé par votre haine des femmes, vous vous contentez de me traiter d’hystérique, après avoir traité cette femme de monstre ! Vous êtes un vrai malade,Rachid a raison ! Je plains vos “collègues féminines” enseignantes ….mais autant de haine chez un enseignant ne m’étonne guère ….

          • Je commence à avoir une image assez précise de vous, Stella, enfance difficile, parcours scolaire médiocre, probablement un père qui maltraitait votre mère et ses enfants, soumission à l'”Homme” parce que dans votre milieu une femme qui ne peut pas dire “mon mari” n’a pas de statut, tout un parcours qui vous a laissé une peur et une haine viscérales de ces hommes qui à la fois vous fascinent et vous terrorisent.Le rejet du système scolaire n’étant que la cerise sur le gâteau qui montre que vous êtes incapable de reconnaître votre part de responsabilité dans un échec (j’ai fait des études lamentables, c’est la faute de l’école, j’ai été humiliée par mon compagnon, je ne suis qu’une victime). C’est vrai que ce n’était pas bien difficile, des femmes comme vous, il y en a des dizaines de milliers, et pas seulement dans les banlieues. Accessoirement, vous identifier à Jacqueline Sauvage, ce n’est pas de l’empathie, c’est du nombrilisme car sa situation vous rappelle la vôtre.

          • Mais bien sûr, MONsieur le Grand Procureur ! Je vais vous laisser…..j’ai des festivités qui m’attendent ce week-end, je n’ai plus vraiment de temps à perdre avec un malade de votre trempe ! Rachid a raison, laisse tomber, ce mec a un problème avec les femmes …..
            Pour votre gouverne, j’ai été enseignante, et mon père est mort quand j’étais en bas âge !
            Votre propension à dévaloriser l’Autre (enfin surtout les femmes ?) vous fait perdre les pédales !

          • Inutile je pense de vous faire remarquer que c’est vous qui, dans vos commentaires, opposez hommes et femmes, pas moi, votre structure mentale ne vous permet pas la lucidité. Quant à avoir été enseignante… c’est cela, oui, comme Rachid “est” “dans le social”, ce qui ne veut strictement rien dire. Un véritable enseignant n’accuserait jamais ses collègues d’être des individus haineux, vous vous êtes trahie.
            Au revoir et sans regret. Je vous souhaite un bon week-end à “festoyer” devant l’écran de votre télévision. J’espère que vous avez un animal de compagnie pour partager ces moments si spéciaux.

          • Non seule ment vous êtes HAINEUX, mais en plus ODIEUX ! Vous n’êtes que mépris pour ceux qui ne partagent pas vos idées ! La pourriture à l’état pur ! NON, je ne vous considère pas comme “un collègue”, vous n’en avez pas les capacités !
            La cerise sur le gâteux !

      • Dénoncer ….pour mourir plus tôt ?
        Ces tyrans domestiques ne lâchent jamais leur proie …combien de femmes ont porté plainte contre un mari violent et se sont retrouvées 6 pieds sous terre …..?
        L’état a même été condamné dans une de ces récentes affaires ! Ces types n’en ont rien à faire de la Loi, et je n’ai encore jamais vu de gendarmes protéger le domicile des femmes violentées …..

        • En l’occurrence, Stella, ce n’est pas elle qui est “six pieds sous terre” mais son fils maltraité et violé par son géniteur qui s’est suicidé. Elle a été condamnée à 10 ans de prison et au lieu de faire appel elle devrait considérer qu’ainsi elle paye sa lâcheté, le suicide de son fils et la vie détruite de ses filles. Son mari est mort, bon débarras mais elle ne les a pas protégés et cela fait d’elle un parent contre nature, tout autant que lui. Laissez-moi deviner… il lui assurait une vie confortable matériellement, non ?
          Je suis atterré par le discours de certaines femmes battues (ça les regarde) et qui ne défendent pas leurs enfants ( c’est inexcusable) parfois des personnes cultivées, indépendantes. Je garderai toujours en mémoire la réflexion de deux collègues enseignantes qui m’ont dit, alors que je leur demandais comment elles avaient pu rester avec leur mari (la première était maltraitée aussi, la seconde non, seuls ses enfants l’étaient) : “C’était un amant extraordinaire”. Comment peut-on supporter de se faire toucher par un homme qui torture vos enfants, comme par exemple leur poser les fesses sur un radiateur brûlant parce qu’ils toussent la nuit ou bien les faire mettre à genoux les bras en croix avec un annuaire sur chaque bras quand ils ont eu une mauvaise note en classe ? Dans ces histoires, il y a deux monstres, pas un. Et accessoirement quand elles ont quitté leur conjoint parce qu’elles n’étaient plus amoureuses, il ne les a pas tuées, ils ont simplement divorcé.

          • “Elle paye pour sa lâcheté, cette mère CONTRE-NATURE” …..Non, mais vous vous entendez ??? elle ne restait que pour le fric, …..comme moi qui suis restée 25 ans avec un “artiste” que J’ENTRETENAIS et qui me trompait et m’humiliait en public, un peu comme Picasso avec Dora Maar, qui en” BONNE intellectuelle amoureuse” d’un monstre, a fini sa vie en asile psychiatrique ! Je suppose que c’est comme ça que vous les aimez …..

          • Etes-vous bien sûre que ces forums soient le lieu privilégié des psychodrames ? Que vous soyez restée 25 ans avec un homme qui vous humiliait et vous trompait n’est pas une chose dont vous devriez vous vanter en public, ce n’est pas particulièrement glorieux.
            Ici en l’occurrence ce qui choque profondément (mais vous êtes trop focalisée sur votre propre cas pour vous en rendre compte) ce n’est pas qu’elle se soit fait battre et violer, c’est qu’elle ait accepté que ses enfants subissent le même sort. Dans les cas d’inceste il n’y a pas un bourreau d’un côté et de l’autre des victimes et une mère aveugle. Des jeunes filles qui ont eu le courage de dénoncer leur père se sont entendu reprocher par leur génitrice d’avoir plongé leur famille dans la pauvreté parce qu’en prison il ne pouvait plus les entretenir.

          • Je ne “m’en vante” pas, croyez-moi ! mon pseudo me protège ….
            par contre, vous , vous devriez peut-être lire un peu plus d’ouvrages de psychologie …..les femmes portent en elles des millénaires de domination masculine, et ça ne s’efface pas en quelques décennies de lutte pour l’égalité ….

          • Les millénaires de domination masculine ne sont pas une malédiction contre laquelle on ne peut rien faire. Les femmes portent en elles un besoin viscéral de protéger leurs enfants et pourtant quelques monstres ne le font pas, quand elles ne s’en servent pas comme d’un bouclier (tant qu’il viole/bat/ nos filles, il me laisse tranquille). Quant à quitter un compagnon maltraitant, quelle que soit la nature de la maltraitance, certaines d’entre elles pourtant peu armées intellectuellement, socialement ou culturellement pour s’en séparer, parfois passée la cinquantaine, s’en séparent ou en divorcent. Et ne sont pas “six pieds sous terre”. Pas plus, encore une fois, que vous… mais peut-être est-ce lui qui est parti ?

          • Je crois que le Monstre, c’est vous ! Vous êtes un être cynique, j’espère ne jamais vous rencontrer, tant les gens de votre espèce me filent la nausée ! ELLE, au moins, elle ne tuerait pas père et mère pour “un bon mot!” (enfin, “bon”, c’est ce que VOUS avez pensé en écrivant votre dernière phrase, pauvre ….)

          • Ah oui, le sarcasme, ça fait mal, hein ? Plus que 26 ans d’humiliation ? Sans doute, pour vous…

          • “Ah oui, le sarcasme, ça fait mal, hein ?” : LE PERVERS à l’état pur !
            En tout cas, pour vous, j’aurais pas attendu 25 ans ! lol
            La pourriture visible à ce point, c’est rare …..

          • Non, vous n’auriez pas attendu 25 ans car je ne vous aurais pas humiliée comme vous le souhaitiez, ce sont en partie les victimes qui font les bourreaux. Mais d’ailleurs je ne vous aurais jamais choisie non plus donc votre réflexion ne veut pas dire grand chose. Comme vos commentaires, répétitifs et un poil hystériques.

          • elle n’acceptait pas mais ne faisait pas confiance en notre justice pour la protéger elle et ses enfants…elle aurait du l’abattre dès la première agression incestueuse. Puis le fait de ne pas dénoncer à cause de la peur d’un monstre qui vit sous ton toit ne mérite pas 10 ans

          • Vous mélangez tout, Rachid, la loi et la justice sont difficiles à comprendre pour certaines personnes peu instruites. Elle a été condamnée à dix ans de prison ferme pour avoir tué son mari, pas pour ne pas avoir protégé ses enfants.
            A propos, aucun de ses “avocats” dans les réseaux sociaux ne se sont demandé pourquoi elle ne l’avait pas tué plus tôt, quand il a commencé à s’attaquer aux enfants ? Après tout, elle n’aurait pas pris beaucoup plus et elle aurait sans doute évité le suicide de son fils.

          • DE quel droit vous permettez-vous d’INSULTER les gens de ce forum ???
            “certaines personnes peu instruites” sont beaucoup moins CONS que certains donneurs de leçon …..

          • je ne suis pas “focalisée sur mon propre cas”, mais ça m’aide à mieux comprendre les difficultés de la vie …..vous, vous passez votre temps à “TUER” cette femme au nom de LA MèRE IDéALE ….faut “grandir” un peu, Mister Donneur de Leçons, la “maman idéale” n’existe pas !

          • tu es un mec dangereux… qui es tu pour juger les gens ? on peut aimer et détester en même temps… haine et passion, moi ce qui me sidère c’est l’intolérance et le manque d’humanité de ton discours de réac

          • Bien sûr on peut aimer et détester en même temps mais continuer à aimer un homme qui viole et maltraite vos enfants et ne pas les défendre ? Si ce n’est pas monstrueux, je me demande ce qui peut l’être. Personnellement si des femmes aiment être humiliées, violées, battues, et donner de l’argent à leur bourreau en plus, ça les regarde, je crois à la liberté individuelle, mais lorsque cette perversion porte atteinte à leurs enfants c’est inacceptable et honteux.

      • Heureusement qu’il y a de COURAGEUX LECTEURS (comme vous, si, si, ne soyez pas si modeste!) pour DéNONCER les trouillardes ET LES CONDAMNER !
        Vous vivez dans les romans ou par procuration ???

        • Non, vous vous trompez, Stella, je ne traite pas cette femme de lâche, je la traite de monstre puisqu’elle n’a même pas su défendre ses enfants contre les ignominies dont ils étaient victimes. Le suicide de son fils lui est imputable autant qu’au géniteur maltraitant.
          Elle a en tout cas été bien mal conseillée car la Cour a fait preuve de beaucoup d’indulgence en ne retenant pas la préméditation, il en ira peut-être différemment en appel.

          • Tu en sais quoi ? tu connais sa vie ? le suicide de son fils et ses motivations ? Avec des mecs comme toi, on comprend le fascisme ambiant. Tu ne connais rien de leurs vies alors ne te permet pas de faire le procureur par procuration

          • Je ne me prends pas pour un “procureur par procuration” mais la cour a eu accès au dossier, aux incohérences, et a jugé. Dans un Etat de droit, la justice ne se rend pas dans les forums ou dans la rue.

      • abruti…elle avait peur des mesures de rétorsion…elle aurait probablement été assassinée par son mari si elle avait parlé. C’est quand tu meurs que la police se déplace… La peur est une sentiment humain et cela ne mérite pas 10 ans

        • Laisser ses enfants se faire violer et maltraiter pour sauver sa propre peau? Ce n’est pas mon idée de la maternité -ou de la paternité, d’ailleurs.

      • Résolvez VOTRE PROBLèME avec “votre maman”….ça suinte à chacune de vos phrases …..ça vous permettra de dépasser votre HAINE pour les autres femmes ….votre ABSENCE TOTALE d’empathie m’épate !
        Tiens, autres cas de “victime”: qu’avez-vous “pensé” des cas Tristane Banon ou Nafissatou Diallo …..?

        • Comme je ne défends pas une femme qui a laissé ses enfants se faire violer et maltraiter par leur géniteur, j’ai un problème avec ma maman? Vous devriez publier une étude faisant état de cette théorie originale, je suis certain que le monde médical serait très intéressé…
          Je n’ai pas de haine pour cette femme, seulement du mépris et je pense qu’au lieu de faire appel elle devrait profiter de ces quelques années d’incarcération pour reconnaître sa part de responsabilité. Je ressens par contre infiniment de compassion pour ses enfants, contrairement à vous qui ne semblez pas vous en inquiéter beaucoup mais sans doute est-ce parce que vous ne pouvez pas rattacher leur histoire à la vôtre… manque d’empathie, ça arrive.
          Naffissatou Diallo, cette personne qui a inventé un viol collectif pour être accueillie au USA ? Pas grand bien. Tristane Banon, cette jeune femme excitée qui gloussait dans une émission de Thierry Ardisson en racontant avoir agressée sexuellement, par DSK ? Pas grand chose.

          • “je ressens infiniment de compassion pour ses enfants” ….dans l’absolu …
            par contre, dans la réalité, vous leur offrez la double peine, car je vous signale qu’elles soutiennent leur mère (cela a dû vous échapper, tout à votre infinie compassion !)

    • Une personne adulte et responsable savait : la génitrice des enfants martyrs. Elle les a laissé subir violences et agressions sexuelles.

  3. Et accessoirement, Stella, vous n’êtes pas 6 pieds sous terre… à moins que vous ne participiez à ce débat depuis l’au-delà ?

  4. Rachid je n’ai pas de problème avec les femmes ni les hommes d’ailleurs mais avec les parents lâches et/ou bourreaux, quel que soit leur sexe. Je suis satisfait que le géniteur de ces pauvres enfants soit mort mais il ne devait pas être le seul puni et je continue à penser qu’en appel leur génitrice pourrait bien faire face à un jugement moins indulgent et se voir appliquer la préméditation. Je ne vois pas en quoi mon discours est celui d’un facho… Sans doute avez-vous peu de mots à votre disposition et ‘facho’ est l’insulte à la fois suprême et passe-partout ? Participer à un forum avec un vocabulaire si limité ne doit pas être facile.

    • Je ne sais pas si vous êtes un”facho”, mais je suis su^re que vous êtes un PERVERS ….et ne me sortez pas que je balance le concept à la mode du moment ! La jouissance que vous éprouvez à CASSER les autres est écoeurante : Rachid a peu de mots à sa disposition, et moi aucun libre-arbitre parce que nourrie aux feuilletons à l’eau de rose …
      Mais pour qui vous prenez-vous, pauvre …. !?

  5. J’adore quand les gens vous annoncent sur un forum qu’ils ne s’adresseront plus à vous et qu’ils réapparaissent pour vous insulter ! Si faciles à manipuler…

  6. je n’ai jamais compris pourquoi les tribunaux condamnent toujours les personnes qui se défendent et non les personnes qui ont fait le mal en premier ….faudra qu’on m’explique …leur manière de fonctionner ….et je me suis toujours demandé si au moment de juger ils se posent les bonnes questions ….

  7. Vivre tant d’années sous le joug d’un criminel, n’est-ce pas une peine suffisante ? Comment sortir des griffes de tels individus quand vous êtes prises dans une spirale de violence, femme et enfants ? Cet individu s’est pris pour tout-puissant pour se permettre de faire tant de mal, détruire une famille au lieu de la protéger. Ces individus sensés être appelés “hommes”, faut-il leur laisser la vie quand bien même personne n’a le droit de disposer de la vie d’autrui ? Cet homme était manifestement un pervers psychopathe. J’espère que la Justice sera plus clémente à l’égard de cette femme au regard des souffrances qu’elle a déjà endurées. Quelle souffrance de savoir ses filles violées, son fils déchiré puis mort ; cet homme visiblement les terrorisait, ces femmes pourront-elles avoir une vie de couple épanouie à l’avenir ? A moins d’une bonne thérapie… Je ne sais pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here