Des victimes de Boutcha tuées par des « obus à fléchettes »

Des centaines de cadavres jonchaient les rues de plusieurs localités début avril au nord de Kiev, laissés par l’armée russe.

À Boutcha, les médecins légistes ukrainiens ont découvert sur le terrain que des dizaines de civils ont été tués par de petites flèches métalliques provenant de l’explosion d’obus tirés par l’artillerie russe, rapporte l’envoyé spécial du Guardian. Ces éléments proviendraient d’une munition peu commune, appelée « obus à fléchettes ».

Source : 20 Minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Moulineau
17 jours

Ce sont les Ukrainiens qui utilisent les obus à fléchettes. Il existait déjà un témoignage en 2014, selon lequel ils avaient tué le journaliste italien Andrea Rocchelli dans le Donbass avec de tels obus. Les Ukrainiens ont donc signé le crime de Boutcha.