in , ,

Victime de démence, le rugbyman Steve Thompson va donner son cerveau à la science

Crédit photo : ODD Andersen / AFP

Il est atteint de démence depuis novembre 2020, à l’âge de 43 ans, et après sa mort l’ancien international du XV de la Rose, il donnera son cerveau à la Concussion Legacy Project pour les recherches sur l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC) qui est un fléau dans le monde du rugby.

« Je donne mon cerveau pour que les enfants des gens que j’aime n’aient pas à vivre ce que j’ai vécu. C’est à ma génération de se mobiliser pour que les chercheurs puissent développer de meilleurs traitements et des moyens de rendre le jeu plus sûr », selon ses explications à la BBC jeudi 23 septembre.

Décembre dernier, il avait raconté au Guardian qu’il n’avait « aucun souvenir d’avoir remporté la Coupe du monde en 2003 ou d’être allé en Australie pour le tournoi », pourtant il avait participé à l’ensemble des rencontres disputées. « Sachant ce que je sais maintenant, j’aurais aimé ne jamais devenir professionnel ».

Il avait été retiré des terrains depuis 2011, et désormais il milite pour une meilleure prise en charge des victimes de traumatismes crâniens ou commotions cérébrales provoquant des conséquences dramatiques. Et aussi il milite en faveur d’une prise de conscience des instances pour que la pratique du rugby soit moins dangereuse.

Source : Le Point

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires