in , ,

Un Britannique de 50 ans a survécu pendant 4 ans avec un ver dans le cerveau

Une grande première au Royaume-Uni Les scientifiques qui ont étudié le cas de ce Britannique de 50 ans, ont dévoilé, ce vendredi, qu’un minuscule ver d’un centimètre vivait dans son cerveau, depuis 4 ans. Dénommé Spirometra erinaceieuropei, ce petit ver se déplace d’un côté à l’autre et peut entraîner, s’il atteint le cerveau, des maux de tête et une inflammation des tissus. Ce petit ver constitue un réel mystère tant pour les médecins que les scientifiques. 300 cas de ce genre d’infection ont été enregistrés dans le monde dont ce tout premier cas pour le Royaume-Uni.

Les crustacés et viandes crus

Selon les scientifiques, généticiens du Wellcome Trust Sanger Institute de Cambridge, auxquels le petit ver a été remis, le cycle de vie de cette petite bête reste incomprise. Un véritable mystère qui reste à découvrir car tout ce que les scientifiques ont pu tirer de son génome est qu’il pouvait provenir de crustacés infectés des lacs chinois, d’amphibiens crus ou de viande de reptile. Mais il pourrait également provenir de l’utilisation de cataplasmes de grenouille, un remède naturel proposé en Chine pour calmer les inflammations des yeux. Selon les scientifiques, ce petit ver se nourrit uniquement d’acide gras et reste à l’état de larve durant toute la période d’infection.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments