Le président de l’US Orléans, Philippe Bouton blessé dans une explosion lors du Dakar, l’acte terroriste est pointé du doigt

Il était sur le point de participer à son 9ème Dakar et était rapatrié en urgence en France lundi 3 janvier puis hospitalisé à l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), après s’être blessé à la jambe jeudi 30 décembre.

« Au début ils ont cru que quelque chose avait tapé dans leur voiture, mais il y avait un impact important sous le châssis de la voiture » selon Richard Gonzalez, le patron de son écurie Sodicars. « C’est bien une charge qu’il y avait sous le longeron de la voiture », assurait-il en dénonçant « un acte volontaire ».

Même son copilote Mayeul Barbet partage ce propos. « Ce n’est pas un accident mais bel et bien un attentat à la bombe » mais le ministre de l’intérieur saoudien avait écarté tout « soupçon d’ordre criminel » et que c’était juste un « accident ». Le ministre français des Affaires étrangères, les organisateurs du Dakar 2022 en Arabie saoudite en doutent.

Selon ses proches, il « ne va pas bien du tout », à part sa blessure au mollet, il était gravement brûlé et déchiqueté de ses membres inférieurs. Il était plongé dans un coma artificiel afin de « lui éviter une trop grande souffrance ».

Le Quai d’Orsay tient à rappeler que « la menace terroriste persiste en Arabie saoudite » et recommande « de faire preuve d’une vigilance maximale dans la vie quotidienne, notamment lors des déplacements » pour les voyageurs.

Source : Yahoo actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires