in

Iran: L’Iran accuse Israël de “terrorisme antinucléaire”

Une panne électrique a survenu au complexe nucléaire de Natanz, ce dimanche 11 avril, ce qui a détérioré les centrifugeuses d’enrichissement en uranium de l’une de ses usines. L’Iran a commencé ses mises en service, samedi afin d’augmenter le taux de production d’uranium d’une manière rapide, malgré l’interdiction de l’Accord de Vienne en 2015.

Les Iraniens a trouvé cet accident suspect, d’abord. Mais il a considéré après en cet incident comme un acte de sabotage dont leur ennemi, l’Israël en était l’auteur. Cette attaque de son site nucléaire est un ”terrorisme antinucléaire”, pour l’Iran.

Le porte-parole des Affaires étrangères iranien, Saïd Khatibzadeh a déclaré que,Avec cette action, le régime sioniste a bien sûr essayé de se venger du peuple iranien pour la patience et la sagesse dont il a fait preuve (en attendant) la levée des sanctions”,  en ayant ajouté après, “la réponse de l’Iran sera[it] la vengeance contre le régime sioniste au moment et à l’endroit opportuns”.

Selon la source Franceinfo, le spécialiste de l’Iran Farid Vahid a annoncé que cet accident est “très probablement une action du Mossad (l’un des services de renseignements israéliens). Les Iraniens en sont persuadés, et les médias israéliens ne nient pas”.

Cette situation va relancer les tensions qui existent entre l’Iran et l’Israël.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments