Une Lyonnaise de 23 ans pirate l’Assurance-maldie et vend des milliers de pass sanitaires

Foter

La jeune femme a été présentée devant un juge d’instruction de la couronne parisienne ce lundi 3 janvier 2022 en ayant vendu de « vrai-faux » pass sanitaire entre 50 à 100 €, par milliers. Une peine de 5 ans de prison et 150 000 € d’amende est passible pour toute introduction de manière frauduleuse sur ce genre de plateforme. Son avocat explique la facilité de la fabrication de ces documents à France 3.

« Il y a des tutos sur Internet. On récupère d’abord des données de certains praticiens sur le site doctolib. A l’aide de ces renseignements, on se rend sur une autre plateforme, nommée vaccin-covid« , introduit maître Christophe Bruschi. Puis, « là, on se fait passer pour un praticien. Cette plateforme interroge à distance le praticien. On lui demande notamment s’il est d’accord pour être connecté« . Au moment où « il accepte, on est sur le site de la Sécurité sociale et on fait ce que l’on veut« .

Source : L’info

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires