in

Vaccin anti-COVID: La famille d’un septuagénaire décédé 12 jours après un vaccin Pfizer porte plainte

Après avoir vacciné 12 jours plus tôt contre le COVID-19, un retraité de 78 ans a perdu sa vie. Ses proches ont souligné qu’il n’avait aucun souci sanitaire quand il a reçu le vaccin Pfizer-BioNTech.

La famille de cet homme a déposé plainte au Parquet de Dax pour “homicide involontaire” après son décès suite à l’injection d’une dose de vaccin anti-COVID effectuée 12 jours plus tôt. Elle se demande sur la relation de causalité entre le vaccin administré et la mort du ce retraité.

“En réalité, les faits amènent forcément à se questionner, on cherche des réponses”, affirme, Paul Latouche, l’avocat de la famille à France Bleu. “Plusieurs études d’autres pays européens démontrent des effets secondaires du vaccin Pfizer. Nous cherchons à comprendre”, poursuit-t-il.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments