Premier coeur issu d’un porc génétiquement modifié greffé sur un humain

Pixabay

« C’était soit la mort, soit cette greffe. Je veux vivre. Je sais que c’est assez hasardeux, mais c’était ma dernière option », a déclaré David Bennett, un résident du Maryland, âgé de 57 ans, un jour avant son opération. Des chirurgiens américains ont réussi à lui greffer un cœur issu d’un porc génétiquement modifié. Après un long séjour passé sur un lit d’hôpital, « J’ai hâte de pouvoir sortir de mon lit une fois que je serai rétabli » a-t-il précisé, son opération a eu lieu vendredi, le soir du réveillon du nouvel an.

L’organe porcin n’est pas rejeté immédiatement par l’organisme humain. Les médecins sont en train de suivre de près le patient pour s’assurer que le cœur fonctionne correctement. « C’est une avancée chirurgicale majeure et qui nous rapproche encore un peu plus d’une solution à la pénurie d’organes » a annoncé Bartley Griffith, qui a réalisé la transplantation.

Pour avoir un organe de porc de la même taille que celui d’un humain, il ne faut attendre que six mois. C’est l’entreprise Revivicor qui a fait les modifications génétiques. Six gènes humains ont été ajoutés au génome animal et d’autres modifications qui qui pourraient provoquer un rejet immédiat de l’organe.

Source : 20 Minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires