in , ,

Un clip silencieux pour lutter contre la violence sur internet

“bonne fĂŞte des mères sale chienne” puis suivi par un “Imaginez que votre enfant vous parle comme il parle peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  sur internet”. Ce film muet de 53 secondes a pour but de lutter contre la cyberviolence. Il vise Ă  “sensibiliser les parents Ă  la violence des Ă©changes de leurs prĂ©-ados et ados sur les rĂ©seaux sociaux” et de “faire prendre conscience aux enfants que l’expression sur ces mĂŞmes rĂ©seaux sociaux peut heurter”. Il a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par Clarisse Centaloube et dans ce court mĂ©trage, la cinĂ©aste veut mettre en exergue la violence que peuvent faire preuve les adolescents sur internet. En effet, ces enfants Ă©duquĂ©s dans la norme considèrent la toile comme une zone de “non-droit” oĂą toutes les Ă©normitĂ©s sont permises.

Création du «Respect zone»

[caption id="attachment_9855" align="alignnone" width="540"]Le label Respect zone Le label Respect zone[/caption] Le label “Respect zone” a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en mĂŞme temps que le film. Selon son crĂ©ateur, Philippe Coen: “apposer le logo Respect Zone sur son site, sa page Facebook ou Twitter, c’est afficher publiquement son engagement citoyen et responsable contre la cyberviolence”. Ces initiatives ont Ă©tĂ© vivement saluĂ©es par Nora Fraisse, la mère de Marion, une ado qui s’est suicidĂ©e suite au cyberharcèlement dont elle a Ă©tĂ© victime. Elle dĂ©clare notamment: “Par cette campagne et la diffusion du label Respect zone, c’est un message de prĂ©vention qui est diffusĂ© pour que chacun Ă  son niveau prenne conscience de la dangerositĂ© des mots”.]]>

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments