in

Tradition française : Changement d’heure

 

S’il devait prendre fin en 2021, le changement d’heure devrait encore durer encore quelques années.

En mars 2019, le Parlement européen a approuvé la fin du changement d’heure à partir de 2021. Ce changement d’heure aurait donc dû être le dernier, mais il n’en est rien.

Ce week-end, dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 mars nous passerons à l’heure d’été. Une tradition qui perdure depuis 1976 en France et qui aurait du prendre fin en ce début d’année 2021.

En mars 2019, le Parlement européen a largement approuvé (avec 410 voix contre 192) la fin du changement d’heure deux fois par an à partir de 2021. Chaque pays d’Europe devait donc choisir de rester à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver et donner une réponse définitive le 1er avril 2020. Si presque tout le monde est d’accord sur le principe de mettre fin à ce système présentant plus d’inconvénients que d’avantages, les pays ont du mal à se mettre d’accord sur les modalités.

Certains pays comme la France, l’Allemagne, l’Espagne ou le Portugal seraient pour rester à l’heure d’été, mais des pays plus au nord comme la Finlande, le Danemark, les Pays-Bas ou la Belgique ont une préférence l’heure d’hiver. Un mélange de fuseau horaire au cœur du Vieux continent qui pourrait compliquer la vie de certains secteurs économiques comme celui des transports ou les entreprises actives dans plusieurs pays européens. Depuis de longs mois, les États n’arrivent pas à se coordonner sur la question. Des discordes qui ont provoqué un retard sur un sujet devenu sensible. “Personne ne veut ouvrir à nouveau cette boîte de Pandore”, expliquait au Figaro l’un des porte-paroles de la France au Parlement européen.

Interrogée par Sud Ouest, l’eurodéputée EELV Karima Delli, à l’origine du projet, évoque des discussions à l’arrêt depuis 2019 entre les États membres et “un avis défavorable des services juridiques du Conseil de l’UE” concernant cette mesure. “Plusieurs États d’Europe du Sud ne se montraient pas spécialement favorables à la fin du changement d’heure, à l’inverse de pays d’Europe du Nord”, affirme-t-elle.

Si ce dernier changement d’heure n’avait donc dans tous les cas pas eu lieu en 2021, la crise sanitaire n’aurait rien arrangé à la situation. Le Covid-19 a donné une autre raison de repousser les discussions sur ce sujet sensible qui n’est plus à l’ordre du jour du Conseil européen. Pour Karima Delli, “il serait extrêmement difficile d’envisager une fin du changement d’heure pour 2022 ou 2023”.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments