in

Crack à Paris : « La Seine-Saint-Denis n’est pas une poubelle », fustige Valérie Pécresse

Crédit photo : J.M. HAEDRICH/SIPA

« On ne peut pas transférer en Seine-Saint-Denis tous les problèmes de la France, tous les problèmes de Paris » , a lancé dimanche la présidente (Libres, ex-LR) de la région Ile-de-France, exhortant à résoudre le problème avec une « réponse sanitaire » en faveur les consommateurs de crack, lors d’un déplacement à Pantin. Valérie Pécresse pense même que la Seine-Saint-Denis « est obligée de construire un mur pour se protéger de Paris, pour se protéger des toxicomanes qu’on lui envoie, ce n’est pas possible. »

D’après la présidente de région Ile-de-France, « la solution est d’ouvrir une structure de désintoxication au lieu d’ouvrir des salles de shoot qui troublent l’ordre public partout dans Paris et qui créent des encouragements à consommer ». L’élue s’est déclarée « prête à payer des centres », « prête à partager le fardeau » avec la Mairie de Paris et l’État.

Source : 20 minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires