in

Tigré : l’ONU accuse tous les acteurs principaux de la guerre de « crime contre l’humanité »

L’ONU, par l’intermédiaire de la Haute-commissaire aux droits de l’homme avec la Commission éthiopienne des droits de l’homme condamne tous ceux qui ont participé à la guerre au Tigré de « crime contre l’humanité » : l’armée éthiopienne, rebelles tigréens, les miliciens amarha, l’armée érythréenne et d’autres acteurs responsables, ont « commis des violations du droit international des droits de l’homme, du droit international humanitaire et du droit international des réfugiés, dont certaines peuvent constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ».
Ils sont condamnés pour avoir commis différentes sortes de violences : des massacres de civils, des exécutions extrajudiciaires, kidnapping, des cas de détentions arbitraires et des agressions sexuelles jugés comme de la « brutalité extrême » selon le rapport de l’ONU.

Source : RFI 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires