in ,

Californie : Tesla condamné à payer 137 millions de dollars de dommages et intérêts à un ancien salarié noir

Crédit photo : Reuters

Victime des insultes racistes et un environnement de travail hostile, Owen Diaz, un ancien opérateur de monte-charge entre juin 2015 et juillet 2016 dans l’usine de Fremont de Tesla, a également dénoncé que les Afro-Américains de l’usine, où son fils travaillait aussi, subissaient du dénigrement accompagné de surnoms racistes. Selon lui, l’entreprise automobile n’a donné aucune suite aux plaintes à la hiérarchie.

« L’image progressive de Tesla était une façade cachant le traitement rétrograde et dévalorisant de ses employés afro-américains », d’après la plainte. Lundi 4 octobre, le jury du tribunal fédéral de San Francisco a ainsi condamné Tesla pour avoir ignoré le racisme que subissait le plaignant, selon les médias américains.

De son côté, la vice-présidente chargée des ressources humaines de Tesla, Valerie Capers Workman, a reconnu que l’ambiance n’était « pas parfaite » à l’usine de Fremont, où d’autres salariés ont affirmé avoir « entendu régulièrement des insultes racistes », comme le mot « nigger » (« nègre »). D’après elle, ces salariés ont indiqué que « la plupart du temps, ils pensaient que ce langage était utilisé de façon amicale et en général par des collègues afro-américains ».

Source : Le Figaro

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires