« Qu’il reste dans le domaine qu’il maîtrise » : Tareq Oubrou, Grand imam de la mosquée de Bordeaux, réagit au propos de Gims appelant les Musulmans à « arrêter avec les bonne année »

©Pixabay

Selon l’imam, le discours du chanteur « inspire le fanatisme et le séparatisme » . « Monsieur Gims a le droit de ne pas aimer qu’on lui souhaite bonne année, ni même une bonne journée, mais de là à engager tous les musulmans et l’islam c’est une autre affaire ; qu’il laisse le droit canonique et la théologie aux gens qui sont compétents » , a affirmé lundi Tareq Oubrou sur BFMTV, tout en critiquant les clips de certaines chansons de Gims.

« Il fait référence à des compagnons du prophète, comme si ses compagnons dansaient avec des femmes dans des clips comme il le fait lui. On ne peut pas convoquer les compagnons et la tradition quand cela nous arrange, et quand cela nous arrange pas on fait ce qu’on veut, un peu de cohérence. Personnellement, je pense que ce discours n’est pas fanatique. C’est un embryon de séparatisme, ça commence par l’ordre du détail et finit par la violence. Il faut éviter ce genre de discours et ces conseils qui ne sont pas fondés », a-t-il expliqué. Le discours du chanteur a fait polémique. Marlène Schiappa a réclamé des explications à Valérie Pécresse qui collabore avec Gims.

Source : BFMTV

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires