Sandrine Rousseau exhorte « toutes les forces politiques » à réagir vite face aux accusations de violences sexuelles visant Taha Bouhafs

Wikipedia

Au micro de France Inter samedi 14 mai, l’écologiste Sandrine Rousseau a souligné son parti accompagnait cette femme et faisait en sorte que sa parole « soit entendue et respectée » tout en accusant LREM de « agir aussi rapidement et nettement » dans cette affaire.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires