in ,

Syrie: une guerre sans issue

Dix ans ont passé depuis le début de la révolte syrienne et le président Bachar al-Assad est toujours au pouvoir. Si les combats ont baissé en intensité ces derniers mois, les perspectives de paix ou de réconciliation restent encore loin.

Dix ans après les premières manifestations contre le pouvoir, le président syrien, Bachar al-Assad, 55 ans, est à la tête d’un pays en ruines, exerçant une souveraineté limitée sur un territoire dépecé par des puissances étrangères. “Les perspectives de reconstruction sont très faibles et le bout du tunnel encore loin.

La guerre en Syrie a fait au moins 388 652 morts, selon un bilan publié dimanche 14 mars par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). La moitié de la population d’avant-guerre – 22 millions d’habitants – a été poussée à la fuite, le plus vaste déplacement causé par un conflit depuis la Seconde Guerre mondiale.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments