Les supermarchés auront jusqu’au 15 février pour vendre les autotests

Cette autorisation était donnée aux grandes surfaces début janvier pour une durée d’un mois et elle est prolongée de 15 jours de plus, selon un arrêté publié au Journal officiel, samedi puisque selon l’exécutif, « la soutenabilité de la stratégie de dépistage, dans un contexte de circulation intense du variant Omicron (…) implique de prolonger une fois la durée de cette dérogation ».

Cette autorisation suscitait la colère des pharmaciens qui avaient été les seuls à vendre des autotests avant, et ils accusent même les grandes surfaces d’être la cause des ruptures de stocks dans certaines pharmacies.

Le nombre de test en France a connu une forte augmentation à cause de l’arrivée du variant Omicron. En janvier seul, le coût des tests pour l’État s’élève à 1,5 milliard d’euros contre 6,9 milliards pour 2021.

Source : 20 minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires