Sports: Multiplication des skateparks en France face à l’engouement des jeunes

Devant l’enthousiasme croissant des jeunes pour le skateboard, un nombre grandissant de municipalités mettent en place des skateparks. Dans la commune de Courseulles-sur-Mer, située dans le département du Calvados et comptant 4 000 résidents, le montant investi a été important, mais cela n’est pas une source de regrets.

On connaît Courseulles-sur-Mer (Calvados) pour ses célèbres plages du Débarquement, ses charmantes cabanes du littoral et son vieux bourg au style typiquement normand. Mais désormais, la ville est également appréciée pour son skatepark.

Âgé de 19 ans, Niels Charton, un jeune cuisinier, est un amateur de skateboard. Depuis que son skatepark a été construit il y a deux ans, il attire de nombreux adeptes venus de toute la région, connaissant ainsi un grand succès.

Un grand nombre de skateparks construits chaque année

Afin de permettre aux skateurs de progresser, la mairie fait appel à un professionnel. Du mois d’avril au mois d’octobre, Guillaume Bulleryal intervient ainsi chaque samedi pour donner des conseils aussi bien aux débutants qu’aux skateurs les plus expérimentés. Selon lui, la popularité des sports pratiqués au skatepark s’explique par leur future intégration aux Jeux olympiques.

La construction de ce skatepark a nécessité un investissement de 850 000 euros dans cette ville de 4 000 habitants, qui avaitbesoin de rajeunissement. Malgré ce coût important, la maire divers droite de la ville, Anne-Marie Philippaux, considère que c’est une bonne façon d’attirer les familles.

Le nombre de skateparks en France est en constante augmentation. On en compte ainsi entre 200 et 250 nouveaux chaque année, notamment à la campagne, mais également dans des lieux plus symboliques comme à Cannes (Alpes-Maritimes), où un skatepark est actuellement en construction.