in

Soudan : 40 personnes ont été tuées lors des affrontements au Darfour-Ouest

La violence ne retombe pas au Darfour-Ouest, contraignant les autorités a décrété lundi soir l’état d’urgence. Au moins quarante personnes ont été tuées et 58 blessées dans des affrontements tribaux depuis samedi à El-Geneina, la capitale de cette région du Soudan.

Pour tenter de calmer la situation, le Conseil de défense et de sécurité, plus haute instance de sécurité du pays, a donc annoncé lundi soir l’instauration de « l’état d’urgence dans l’Etat du Darfour-Ouest » et le déploiement de « forces régulières ». Selon l’ONU, les heurts ont démarré après que deux personnes sont mortes et deux autres ont été blessées lorsqu’un homme a tiré sur des membres de la tribu des Al-Massalit qui remorquaient samedi leur voiture jusqu’à El-Geneina.

Des affrontements tribaux ont déjà eu lieu en janvier au Darfour, faisant plus de 200 morts, un peu plus de deux semaines après la fin de la mission de paix conjointe de l’ONU et de l’Union Africaine (Minuad). El-Geneina avait payé le plus lourd tribut avec plus d’une centaine de morts, 132 blessés et 108.000 personnes déplacées, selon OCHA.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments