Les soignants dans les services de réanimation des hôpitaux des Bouches-du-Rhône en grève depuis ce mercredi

C’est le syndicat Sud Santé qui avait fait l’appel pour cette grève pour l’abandon d’une partie du personnel soignant, surtout les aides-soignants, de ne pas avoir bénéficié de la prime de 100 euros annoncée par Jean Castex.

Jean Castex avait parlé de ces primes pour les infirmiers ; de ce fait les aides-soignants se sentent méprisés par le gouvernement et commencent à se décourager. « Cela veut dire que le reste du personnel ne compte pas. Cela fait deux ans maintenant qu’on se bat contre le Covid, qu’on fait tout pour nos patients ». « En réanimation, on travaille tout le temps avec une infirmière, en binôme. Une infirmière n’est rien sans son aide-soignante », d’après Delphine une aide-soignante en réanimation à l’hôpital Nord de Marseille.

Source : Europe 1

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires