in

SNCF : le verdict de la cour des comptes

Un projet trop ambitieux Afin de réduire au minimum les dépenses financières de la SNCF et la RFF qui croulent déjà sous les dettes, une étude de chaque trajet et chaque arrêt d’une ligne à grande vitesse est indispensable. Alors que le TGV est l’un des moyens de transport le plus fréquenté en France, la plupart des lignes n’atteignent même pas la moitié du trajet prévu. Un projet d’agrandissement est donc nécessaire. Cependant, la construction d’une nouvelle ligne par Réseau Ferré de France impliquera une dépense de plus pour l’Etat. Un kilomètre de voie TGV coûtera jusqu’à 66 millions d’euros. Des dépenses superflues Pour des raisons politiques et au-delà de l’aspect financier, certains maires ont exigé que les trains passent dans leur gare. Ces détours engendrent des dépenses inutiles pour la SNCF. En 10 ans d’existence, la masse salariale de la SNCF a connu une hausse de 14% alors que la SNCF a beaucoup plus licencié qu’embauché ces dernières années. De plus, au sein de l’entreprise ferroviaire, le nombre de cadres est largement supérieur à celui des employés. Ces cadres bénéficient des avantages qui n’arrangent pas la situation économique de la compagnie.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments