in

SM: La femme qui ne connait pas la peur

SM, souffre d’une maladie gĂ©nĂ©tique et n’a jamais ressenti la peur.

SM n’a peur de rien

Les chercheurs qui Ă©tudient son cas prĂ©serve son anonymat. Un des mĂ©decins qui s’occupent d’elle a enregistrĂ© son tĂ©moignage pour Invisiblia, dans un podcast publiĂ© sur NPR (en anglais). Elle a arrĂŞtĂ© de ressentir la peur dans son adolescence. SM, âgĂ©e de 48 ans, n’a “vraiment aucune idĂ©e” de ce qu’est la peur. Elle a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© confrontĂ©e Ă  plusieurs expĂ©riences pour tester son niveau de frayeur mais rien ne lui fait Ă©prouver ce sentiment d’alerte et d’angoisse. Elle a mĂŞme dĂ©jĂ  Ă©tĂ© victime d’agression Ă  plusieurs reprises. Elle en tĂ©moigne : “Je marchais en direction du magasin, et j’ai vu cet homme sur un banc. Il m’a dit de venir le voir, alors j’y suis allĂ©e et je lui ai demandĂ© ce qu’il voulait. Il a attrapĂ© ma chemise, a mis un couteau sous ma gorge et m’a dit qu’il allait me couper. Je lui a dit, “vas-y, attaque-moi”. Et puis il a dit qu’il allait revenir et me chasser. (…) Je n’ai pas eu peur. Pour une raison ou pour une autre, il m’a laissĂ©e partir. Et je suis rentrĂ©e chez moi.” Une autre fois, elle a Ă©tĂ© menacĂ©e avec une arme Ă  feu mais a toujours gardĂ© une dĂ©contraction sans pareil.

La maladie d’Urbach-Wieth

SM est atteinte de la maladie d’Urbach-Wieth, un syndrome gĂ©nĂ©tique rare qui touche moins de 400 personnes dans le monde. Le trouble psychologique qui se manifeste par l’impossibilitĂ© d’Ă©prouver le sentiment de peur est causĂ© par le dysfonctionnement au niveau du complexe amygdalien causĂ© par des dĂ©pĂ´ts de calcium dans le cerveau. Selon le Washinton Post, qui a reportĂ© le tĂ©moignage, les personnes atteintes ont “une voix rauque,” qu’on peut entendre dans l’enregistrement de SM, et “des petites bosses autour des yeux”. Le fait de ne jamais avoir peur peut reprĂ©senter un danger car la personne concernĂ©e n’est pas consciente de l’ampleur de la menace d’une situation Ă  laquelle elle est confrontĂ©e. Cependant, D’après un docteur qui suit le cas de SM, l’absence de peur reprĂ©sente un avantage important du fait que les Ă©vĂ©nements qui se produisent dans sa vie ne laissent pas de traumatisme : “C’est très objectif. C’est parce que la situation n’Ă©tait effectivement pas menaçante dans le sens oĂą elle l’aurait Ă©tĂ© pour nous. Elle n’a donc pas eu un mauvais moment Ă  garder en mĂ©moire dans l’histoire de sa vie. En d’autres mots, si elle lisait son autobiographie, elle ne verrait pas en grosses lettres que c’Ă©tait une mauvaise chose, parce que ce ne l’Ă©tait pas au vu de ce qu’elle a vĂ©cu. Ce n’est pas comme si elle le masquait. C’est simplement qu’elle ne l’a jamais vĂ©cu.”]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments