in ,

Sida : vers une possibilité de guérison naturelle ?

Infectées mais en bonne santé Selon les explications de Yves Lévy, un professeur à l’Institut National français de la Santé et de la recherche médicale, ces deux individus ont été infectés par le virus HIV mais ne sont jamais tombés malades au cours de leur existence. L’un d’entre eux, qui aurait d’ailleurs été diagnostiqué en 1985 serait complètement guérie et immunisé même contre une nouvelle infection. Ni l’un ni l’autre n’avait cependant été traité de la maladie depuis leur premier diagnostic.

Une piste intéressante pour la guérison

Yves Lévy classifie cette découverte de “grande première intéressante” pour “la guérison” naturelle au sida. Selon les chercheurs qui ont réalisé l’étude, le virus HIV a été tout simplement rendu inactif grâce à un système d’interruptions de l’information générées par les gènes du virus. De ce fait, ce dernier reste présent dans l’organisme des deux personnes, mais est devenu incapable de se multiplier. Cette interruption du développement du virus HIV dans l’ADN a été causé par une enzyme dénommée Apobec, présente dans l’ADN humain. Grâce à cette découverte, les médecins chercheurs pensent pouvoir neutraliser le virus en l’intégrant dans l’ADN des patients. Il serait également plus facile de détecter une nouvelle infection chez des personnes saines qui pourront ensuite guérir de manière spontanée.]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments