in

Selon un sondage, 52% des français sont favorables à la vaccination obligatoire en entreprise

A health worker is injected a dose of the AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine at the Edouard Herriot hospital on February 6, 2021 in Lyon, after the top French health authority on February 2, 2021 cleared AstraZeneca's Covid-19 vaccine for use, but advised against giving it to people over 65. (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / POOL / AFP)

Selon un sondage* réalisé par l’agence d’intérim Qapa, une majorité des Français serait donc favorable au fait de se faire vacciner sur leur lieu de travail. 51% des sondés se disent prêts à se faire vacciner si leur employeur le leur propose, et ce chiffre monte à 56% si leur employeur le leur demande expressément – ce qu’il n’a pas le droit de faire, selon la loi.

Cependant, si une majorité des Français souhaite que la vaccination au travail soit effective et obligatoire, les entreprises ne sont pas toujours en mesure de réaliser les injections. Selon cette même étude, 44% des Français pensent que l’entreprise dans laquelle ils travaillent ne sont pas adaptés à la vaccination, ou qu’elles ne possèdent pas «les moyens techniques et humains pour une vaccination sans risque.» 35% estiment que les entreprises ne sont pas «totalement prêtes», et seuls 21% des sondés sont certains que leur employeur pourra lancer la campagne de vaccination au sein de l’entreprise.

Selon Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé des Retraites et de la Santé au travail, la vaccination en entreprise devrait débuter cette semaine ou début de la semaine prochaine. Les médecins du travail pourront réaliser les injections du vaccin AstraZeneca aux salariés qui le souhaitent, dans le respect du secret médical vis-à-vis de l’employeur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments