Déjà condamné à 12 ans de prison pour viols, un sage-femme de Montpellier est visé par 10 nouvelles plaintes

Accusé par 12 patientes de les avoir agressées sexuellement et violées entre 2013 et 2016 pendant le suivi de leur première grossesse, Lionel C. qui faisait passer ses gestes de viols pour des actes médicaux indispensables, a été condamné en février 2021. Ce vendredi, il a été de nouveau mis en examen après 10 nouvelles plaintes pour les mêmes faits.

Selon le procureur de Montpellier, le mis en cause pratiquait des « massages » des parties génitales et aussi des pénétrations digitales sur ses patientes. Selon le sage-femme, sa pratique était consentie par certaines de ses patientes, a rapporté Bfmtv.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires