Le Parlement russe valide une nouvelle loi punissant les « informations mensongères » sur l’action de la Russie à l’étranger

Cette loi, adoptée en troisième lecture, inclut notamment la guerre en Ukraine. Elle prévoit des peines allant jusqu’à trois ou cinq ans de prison si c’est une activité de groupe, un « abus de position officielle », une « création artificielle de preuves » ou s’il s’agit d’un acte « motivé par la haine ou l’hostilité politique, idéologique, raciale, nationale ou religieuse ».

La peine évoquée monte à 15 ans de prison si les « informations mensongères » ont « entraîné des conséquences graves ». Pour les « actions publiques visant à discréditer l’exercice de leurs pouvoirs par les organes d’État russes en dehors du territoire », les sanctions pourront aller jusqu’à cinq ans de prison également. Cette nouvelle loi entrera en vigueur dès qu’elle sera signée par Vladimir Poutine.

Source : Le Monde

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires