in ,

Royaume-Uni : des étudiants décident de retirer le portrait de la reine Elisabeth II d’une salle commune

Mercredi 9 juin, des étudiants d’Oxford, en Royaume-Uni ont suscité une polémique en enlevant un portrait de la reine Elisabeth II dans une salle commune de l’université. Ils ont affirmer vouloir dénoncer le colonialisme par ce geste symbolique. En effet, le comité de la Middle Common Room (MCR), une association d’étudiants de troisième cycle gérant la pièce au Magdalen College, a pris cette décision du retrait du portrait à la suite d’une vote. « Pour certains étudiants, les représentations de la monarque et de la monarchie britannique symbolisent l’histoire coloniale  récente », d’après le compte rendu d’une réunion de ce comité divulgué par The Times.

Le ministre britannique de l’Education, Gavin Williamson, a qualifié « absurde » la décision des étudiants. La reine Elisabeth II est « la cheffe d’État et symbolise ce qu’il y a de mieux au Royaume-Uni », a annoncé le ministre sur Twitter ce mardi soir. « Au cours de son long règne, elle a travaillé sans relâche pour promouvoir les valeurs britanniques de tolérance, d’ouverture et de respect dans le monde. »

L’affaire s’est trouvée à la une de plusieurs médias. « Comment osent-ils ! », a intitulé The Daily Express. Elisabeth II est devenue « la plus récente victime de la “cancel culture”», a de sa part regretté le quotidien conservateur The Telegraph.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments