in

Risque de tsunami après un puissant séisme en Papouasie-Nouvelle-Guinée

alerte au tsunami a été émise en Papouasie-Nouvelle-Guinée suite à un puissant tremblement de terre au large des côtes.

Un puissant seisme au large de la Nouvelle-Bretagne

L’Institut géologique américain (USGS) a indiqué que la terre a tremblé, le 29 mars, à 55 kilomètres de la ville de Kokopo, la capitale de la Nouvelle-Bretagne orientale, à 33 km de profondeur. Une première secousse de magnitude 7,7 a été enregistrée suivie d’une réplique de 5,7 , dans la zone concernée. Le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique avait décrété des risques de “vagues de tsunami dangereuses” “pour les côtes situées dans un rayon de 1.000 kilomètres autour de l’épicentre”. Des vagues de un à trois mètres de hauteur étaient attendues en Papouasie-Nouvelle-Guinée. L’alerte au tsunami a été levée.

Pas de dégâts

Jonathan Bathgate, sismologue de l’agence gouvernementale Geoscience Australia a déclaré : “Bien que les personnes aient senti une forte secousse (…), il est probable qu’il n’y ait pas de dégâts sur une zone étendue”. La secousse a été fortement ressentie à Kokopo mais n’a pas fait de dégâts importants .]]>

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments