Il ne devrait pas y avoir « de risque particulier » avec les mesures « très fermes » de la Chine pour les Jeux Olympiques de Pékin, selon l’OMS

Une bulle sanitaire anti-Covid très stricte est mis en place mardi autour des sites des JO de Pékin, dont le but d’empêcher tout contact entre les personnes venant de l’étranger et la population locale.

La Comité internationale appelle quand même à « une extrême vigilance » pour les participants aux Jeux. Puisque selon l’OMS, « 109 pays ne devraient pas pouvoir complètement vacciner 70% de leur population d’ici le début du mois de juillet », du coup « des rappels successifs (de vaccination) dans un petit nombre de pays ne mettront pas fin à la pandémie alors que des milliards de personnes restent totalement dépourvues de protection ».

L’Organisation avertit sur le variant Omicron qui, selon elle, ne sera pas le dernier et ne doit pas être considéré comme bénin : « si Omicron semble être moins grave que Delta, en particulier chez les personnes vaccinées, il ne doit pas pour autant être considéré comme bénin. Tout comme les variants précédents, Omicron provoque des hospitalisations et tue des gens ».

Source : France 24

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires