Le risque d’hospitalisation serait bien plus faible avec le variant Omicron qu’avec le variant Delta, d’après plusieurs études

Pixabay

Après avoir analysé 56.000 cas de variant Omicron et 269.000 cas de variant Delta, confirmés par des tests PCR en Angleterre entre le 1er et le 14 décembre, les chercheurs de l’Imperial College de Londres estiment que « les cas d’Omicron sont de 15% moins susceptibles d’aller à l’hôpital, et 40% moins susceptibles d’être hospitalisés pendant une nuit ou plus, par rapport à Delta » ; la durée moyenne de séjour à l’hôpital est aussi moins longue avec la souche Omicron qu’avec Delta, d’après leur étude.

Les chercheurs indiquent également que les risques d’hospitalisation sont plus faibles, de 50 à 60 %, en cas de réinfection, que dans le cas d’une première contamination.  En revanche, « l’échelle d’une population, un taux d’infection élevé pourrait malgré tout mener à un taux d’hospitalisation lui aussi élevé », selon l’étude.

Source : Le Dauphiné Libéré

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires