Drew Angerer GETTY IMAGES NORTH

Richard Branson exhorte Singapour à épargner la vie d’un Malaisien handicapé mental éxécuté pour trafic de drogue

La veille de l’exécution d’un Malaisien handicapé mental ce mercredi à Singapour, Richard Branson (qui a notamment condamné cette décision) a tenu à exhorter la ville-État dans une vidéo, pour épargner la vie de ce dernier, condamné pour trafic de drogue.

« Nous supplions simplement (le président) de lui accorder la clémence. Et aussi, nous la supplions de reconsidérer si, à notre époque, Singapour devrait [- j’ai entendu dire qu’ils allaient exécuter une autre personne vendredi -] s’occuper de la pendaison des gens, je veux dire, c’est tellement inhumain. C’était un homme extrêmement jeune lorsqu’il a été condamné pour avoir porté trois cuillères à soupe de manière effective, et il a un QI de moins de 70. Et sur cette seule base, il ne devrait pas être tué, parce que c’est un individu handicapé et que, selon le droit international, c’est contraire à la loi. J’ai été contre la peine de mort la plupart de ma vie. Je pense que c’est inhumain. Et je ne pense pas que les pays civilisés devraient s’occuper de tuer leur propre peuple ou de tuer qui que ce soit », a-t-il déclaré.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires