Rhône : face à une menace terroriste, la police défonce sa porte et l’arrête par erreur

Pixabay

Ce mardi 30 novembre vers 10 h du matin, un habitant de Villeurbanne a été réveillé chez lui par 7 policiers qui ont défoncé sa porte.

« Au premier boum, j’ai cru à un cambriolage. Puis j’ai entendu « police ». C’était comme dans un film. Ils ont braqué une arme sur moi », a déclaré le jeune homme de 22 ans qui a été ensuite menotté et placé en garde à vue. Il a été relâché vers 14 h.

Selon la police, il s’agit d’une confusion entre les numéros de téléphone car un individu avait contacté les forces de l’ordre au même moment pour dire qu’il allait faire un attentat à la bombe à Lyon, a rapporté Ouest France.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires