in

Rennes: l’État attaqué pour faute lourde par une femme victime de viols répétés pendant son enfance

« On a plus d’une dizaine de signalements. Le cas de Karine est exceptionnel, je n’avais jamais vu ça ». Mercredi, Me Grégory Thuan tentera de faire condamner l’État français pour « faute lourde » devant la cour d’appel de Paris, au motif qu’il n’a pas su protéger sa cliente des immondes sévices subis pendant son enfance. Karine Jambu avait 4 ans quand elle a commencé à être violée par Roland Blaudy, un homme hébergé par ses parents à Rennes.

Ces derniers n’ont rien fait pour protéger leur enfant. Pas plus que le procureur de l’époque, qui a plusieurs fois classé le dossier malgré les évidences et les multiples signalements. Ou que le médecin de famille, toujours en exercice, qui avait établi de faux certificats médicaux. Ou que le juge pour enfants, que certains policiers et bien d’autres encore. C’est pour sanctionner « cette multitude de fautes » et avec l’infime espoir d’épargner d’autres victimes que Karine et sa tante Laurence Brunet-Jambu ont décidé d’attaquer la France en justice.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments