in

Rennes : plusieurs panneaux d’exposition sur l’abolition de la peine de mort tagués avec des messages hostiles à la police ou au système carcéral

Crédit photo : Champs de Justice

Alors que l’exposition célébrant le 40e anniversaire de l’abolition de la peine de mort devait être inaugurée samedi en présence de la maire Nathalie Appéré. Dix panneaux sur les quinze accrochés sur le mur extérieur de l’ancienne prison Jacques Cartier ont été dégradés.

Sur certains panneaux, des flyers de l’Envolée, un collectif qui se bat contre les prisons, ont également été collés. À l’origine de l’exposition, la ville et l’association Champs de Justice vont déposer plainte. Les panneaux seront installés dans un autre lieu même si l’on ne connait pas encore où et quand ils seront exposés.

Contacté par 20 Minutes, le président de l’association Christian Gentilleau a indiqué : « ces dégradations nous démontrent encore plus le besoin et l’importance d’un site de médiation entre la justice et la société ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires