À Reims, un prétendu magnétiseur écroué après avoir tenté de guérir ses patientes en frottant son sexe contre leurs pieds

Soupçonné d’agressions sexuelles sur 6 patientes, dont 2 mineures, un homme âgé de 45 ans a été mis en examen puis écroué dans l’attente de son jugement. Selon les victimes, elles étaient allongées sur le ventre, les yeux fermés et le magnétiseur sortaient son pénis et le frotte contre les pieds des patientes, a rapporté Courrier Picard.

« Chaque personne qui venait, je leur disais que j’allais sortir mon sexe. Elles le savaient », s’est défendu le quadragénaire.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires