in

Pour réduire l’émission de gaz à effet de serre, des vaches sont dressées à uriner dans des toilettes

© Finbarr Webster/Shutter/SIPA

D’après l’équipe de chercheurs néo-zélandais et allemands, la gestion de l’urine bovine qui est riche en azote pourrait présenter des avantages pour le climat.

« Si nous pouvions recueillir 10 ou 20 % des urines, cela suffirait à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et le lessivage des nitrates », a déclaré Douglas Elliffe, de l’université d’Auckland.

Au fil du temps, l’azote dans l’urine de vache se décompose en deux substances : le nitrate, qui s’accumule dans le sol, s’infiltre dans les ruisseaux et les rivières, et l’oxyde nitreux, un puissant gaz à effet de serre.

Source : 20 minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments