in ,

La RATP doit remettre les plexiglas de protection dans ses bus

La cour d’appel de Paris, saisie par la CGT, a imposé ce jeudi à la RATP de remettre des parois en plexiglas pour protéger les postes de conduite dans ses bus“compte tenu de l’aggravation de l’épidémie” de Covid-19, selon l’arrêt de la cour.

“Il est manifeste que l’enlèvement de la paroi en plexiglas a été décidé sans une évaluation fine de l’incidence de cette décision au regard de la configuration particulière de chacune des catégories de bus“, évalue la cour, qui a également condamné l’administration des transports parisiens à payer 6 000 euros au syndicat CGT RATP Bus.

Ce syndicat, débouté en référé début mars, discutait la décision de la régie de reprendre à la mi-février la vente des tickets dans les bus et réclamait sa suspension. Il exigeait de même que les parois en plexiglas de protection des conducteurs, enlevées pour la reprise des ventes à bord, soient remises dans tous les bus.

Dans son arrêt, la cour d’appel pense que “les mesures définies par la RATP pour reprendre la vente” des tickets à bord des bus “ne sont pas suffisantes et comportent un risque pour la santé et la sécurité des salariés du département Bus”.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments