Au Québec, les non-vaccinés sont interdits d’accès aux magasins d’alcool et de cannabis à partir du 18 janvier

Cette nouvelle restriction est dans le but de « les protéger contre eux-mêmes » et « leur faire comprendre qu’il faut qu’ils restent chez eux », puisque le Québec est une des provinces canadiennes la plus touchée par la vague Omicron.

Selon le ministre de la Santé de la province francophone, Christian Dubé, lors d’une conférence de presse, « c’est un premier pas que l’on fait. On doit les protéger contre eux-mêmes et protéger notre système de santé ». « Si les non-vaccinés sont mécontents il y a une solution très simple : allez chercher votre première dose, c’est gratuit et facile ! »

D’autres commerces non-essentiels s’ajouteront à la liste des endroits demandant le passeport vaccinal dans les prochains jours.

80 % de la population âgée de plus de cinq ans a déjà reçu deux doses de vaccin au Québec et 20 % trois doses selon le ministère de la Santé. Mais les hospitalisations ont connu une hausse ces derniers jours avec le manque de personnel dans les hôpitaux.

Les restrictions sanitaires sont renforcées depuis fin décembre : un couvre-feu nocturne de 22 heures à 5 heures du matin, fermeture des écoles, universités, cinémas, bars, restaurants, et clubs de sport, forte amende pour les rassemblements privés.

SOurce : 20 minutes

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires