in ,

Fake news sur les pulls de l’armée : deux entreprises françaises Saint James et Leo Minor ont eu le marché

/ AFP / Anne-Christine POUJOULAT

La polémique s’est rependue sur le réseau qu’un sous-traitant chinois a eu la commande des pulls de l’armée ; plusieurs politiciens ont réagi sur Twitter, le ministère confirme que c’est une fausse information.

 

Un responsable du ministère a affirmé : « Il n’y a jamais eu de contrat avec des sous-traitants chinois, ni sur la fabrication, ni sur l’origine du textile. » L’entreprise Regain est en bons termes avec le ministère. Arnaud Montebourg, nie être derrière cette rumeur.

Source : La Nouvelle Tribune

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires